SesimbraPortugal.net

Le cap Espichel (Cabo Espichel) à Sesimbra

Le cap Espichel se situe au sud-ouest de la péninsule de Setubal et est fait excursion à la demi-journée des plus intéressantes. Ce cap est une succession de paysages sauvages et d’immenses falaises sur lesquelles l’océan Atlantique vient se fracasser.

cap Espichel Cabo Espichel

La principale attraction du cap Espichel (Cabo Espichel) est son paysage : loin de tout, aride et inhabité, le cap offre des vues incroyables et des marches a pied plutôt éprouvantes. Le cap Espichel est parfait pour les touristes appréciant les paysages bruts dans leur état naturel. Certains trouveront cependant que cette région est juste déserte et n’a rien à visiter.

Se rendre au Cap Espichel

La plupart des visiteurs du cap Espichel sont logés dans les villes aux alentours : Setubal (à 40 km) ou Sesimbra (à 14 km). Afin de pouvoir profiter pleinement de la région, il est recommandé de louer une voiture. Pour s’y rendre, le trajet prend 20 minutes depuis Sesimbra en suivant la N379 et 50 minutes depuis Setubal.

sanctuaire de Notre-Dame du cap Espichel

Le sanctuaire de Notre-Dame du Cabo Espichel

Un service de transport en commun de Sesimbra au cap Espichel existe : la ligne 201 opérée par TST. Le bus part de la gare de bus de Sesimbra, un ticket aller simple coûte 4.05 € et le trajet dure 35 minutes. Les visiteurs ayant de l’énergie à revendre peuvent louer un vélo à Sesimbra et pédaler jusqu’au cap Espichel (si cela est votre cas, soyez juste au courant que certaines pentes sont extrêmement raides).

Santuario de Nossa Senhora do Cabo Espichel

Le paysage du cap Espichel est désertique et balayé par les vents

Sites du cap Espichel

Le cap Espichel possède quatre sites principaux : le phare, le sanctuaire de Notre-Dame du cap Espichel, la petite chapelle Ermida da Memória et les empreintes de pas de dinosaures. L’aridité de son paysage et le côté spectaculaire de sa côte sont sans aucun doute les deux attraits principaux de cette région et l’activité la plus populaire y est simplement la marche le long des chemins longeant les immenses falaises

Le sanctuaire de Notre-Dame du cap Espichel

Le sanctuaire de Notre-Dame du Cabo Espichel (Santuario de Nossa Senhora) est une église baroque dressée au bord des falaises du cap Espichel. Son architecture extérieure est unique : 2 longues rangées comportent une succession de petites chambres qui servaient jadis à héberger les pèlerins se rendant au cap Espichel. Ces rangées de chambres s’appelaient autrefois « les maisons des cierges » (Casa dos Círios), et correspondaient plus ou moins à une auberge de jeunesse de l’époque !

maisons des cierges,

Les maisons des cierges, les auberges de jeunesse du 18e siècle !

La construction de l’église fut ordonnée par le roi Pierre II en 1701 et fut achevée en 1707. Son intérieur suit un design baroque classique et la plupart du marbre s’y trouvant provient des collines de la serra de l’Arrábida. Le petit bâtiment situé de l’autre côté de la cour s’appelle « la maison de l’eau » (Casa de Agua) et était l’endroit d’où l’eau sortait de l’aqueduc.

Le phare du Cabo Espichel

Le phare du cap Espichel est l’un des phares les plus importants de la côte de Lisbonne. Le côté sud-ouest de la péninsule de Setubal est réputé pour ses naufrages de navires, ne possédant que quelques villes illuminant cette côte balayée par les violentes tempêtes de l’océan Atlantique.

Le phare du cap Espichel

Le phare du cap Espichel

Cet endroit possède un phare depuis 1430 mais le phare hexagonal de 32 m de haut qui est aujourd’hui visible date de 1790. Les nuits où le ciel est dégagé, la lumière du phare du cap Espichel est visible à 35 km de distance.

Les empreintes de pas de dinosaures du cap Espichel

Deux ensembles d’empreintes de pas de dinosaures extrêmement bien préservés marquent les falaises et le paysage du cap Espichel. Le premier ensemble d’empreintes se situe juste sous la chapelle et marque la pente raide de la falaise. Ces empreintes sont désignées sous le nom de « Pedra da Mua » et furent dans le temps considérées comme une preuve de l’apparition de la vierge Marie, ce qui conduisit à faire du cap Espichel une destination de pèlerinage.

falaises du cap Espichel cabo

Les immenses falaises du cap Espichel

Les empreintes de pas sont celles d’une meute de gigantesques sauropodes et sont clairement visibles sur les falaises de pierre noire. Le second ensemble d’empreintes de pas de dinosaures se situe dans la baie de Lagosteiros et est bien plus facile d’accès que le premier, car il n’est pas situé sur une falaise presque à la verticale. Ces empreintes de pas sont plus petites que les précédentes et appartiennent à des dinosaures de l’ordre des théropodes et des ornithopodes. Ces derniers habitaient encore cette région 145 millions d’années de ça.

La chapelle Ermida da Memória

La petite chapelle Ermida da Memória se dresse juste au rebord des falaises et était une importante destination de pèlerinage au Portugal. Elle fut construite sur le site d’une apparition de la vierge Marie après que des pêcheurs locaux l’aient aperçue au 14e siècle. Les pêcheurs ont vu Marie chevaucher une mule géante laissant ses marques sur les falaises abruptes du cap Espichel.

Chapel of Ermida da Memória

La chapelle Ermida da Memória est juste au rebord de la falaise

La légende dit qu’une fois que Marie disparu, les empreintes de pas de la mule étaient visibles sur les falaises. Ces empreintes furent plus tard identifiées comme des empreintes de pas de sauropodes. À l’intérieur de la chapelle, des carreaux traditionnels peints bleu et blanc racontent l’apparition de Marie sur sa mule géante. Cet endroit étant alors devenu une destination de pèlerinage populaire, le large sanctuaire religieux de Notre-Dame du cap Espichel fut alors construit afin de fournir logement, cuisines, et espaces de prière aux pèlerins.

fr - uk pt it es de

SesimbraPortugal.net

Le meilleur guide sur Sesimbra

Booking.com