SesimbraPortugal.net

Home page > Choses à voir > Serra de l’Arrabida >Excursions de Lisbonne > 1 semaine > la journée à Setubal > Troia

Le cap Espichel (cabo Espichel), Sesimbra, Portugal

Le cap Espichel (cabo Espichel) représente la pointe sauvage se trouvant à l’extrémité sud-ouest de la péninsule de Setubal. C’est un endroit spectaculaire qui renferme des paysages balayés par les vents et des falaises immenses se faisant marteler sans cesse par les vagues de l’océan Atlantique.

Cabo Espichel portugal

Le cap Espichel est un endroit désolé, mais à couper le souffle, qui offre une gamme d’attractions touristiques assez intéressantes : cela en fait un lieu agréable où se rendre lors d’une petite escapade au départ de Sesimbra ou pendant une excursion à la journée depuis Lisbonne.

Le cabo Espichel est idéal pour les touristes appréciant la nature dans sa beauté la plus brute. Toutefois, certaines personnes pourront trouver que ce lieu est totalement vide et dénué de la moindre chose à voir. Cet article présente le cap Espichel.

 

 

Qu’y a-t-il à voir au cap Espichel ?

Le cabo Espichel possède, en gros, 5 attractions touristiques :

• Le sanctuaire de Notre-Dame (Santuario de Nossa Senhora) et les logements pour les pèlerins

• Le phare (Farol do Cabo Espichel)

• La petite chapelle Ermida da Memória

• Les traces de dinosaures de Pedra da Mua.

• Les empreintes de pas de dinosaure de Lagosteiros.

Cabo Espichel cliffs

Les immenses falaises du cap Espichel

Combien de temps faut-il passer au cap Espichel ?

Il est possible de combiner une visite du sanctuaire de Notre-Dame, de la chapelle Ermida da Memória et du phare (à 10 minutes de marche de la chapelle) en une heure. Il y a 20 minutes de marche le long des falaises pour arrivées aux empreintes de pas de dinosaures de Lagosteiros, et cela fait passer par le seul endroit où il est possible de voir les traces de Pedra da Mua sans le moindre danger.

En ayant deux heures à consacrer à la visite du cabo Espichel, il y a le temps de tout voir. Toutefois, certains visiteurs n’y passent que 20 minutes et se contentent de visiter les falaises et le Santuario de Nossa Senhoa. Si vous voyagez en bus, l’heure de visite est suffisante pour voir la majorité des sites (vous trouverez plus d’informations sur le bus à la fin de cet article).


Dans le cas où le vent serait trop fort ou les températures trop froides ou trop chaudes, il y a un bon petit café (appelé « I Love Espichel » et se trouvant à côté de l’église Nossa Senhora) où il est possible de se rafraichir et de déguster des petits plats portugais traditionnels fait maison. Si vous avez beaucoup de temps devant vous, vous pouvez prolonger cette visite en faisant une balade le long de la Maravilhas do Cabo ou le long des falaises pour arriver jusqu’à Praia das Bicas (nous en reparlons plus loin dans l’article).

Notre-Dame du cap Espichel, les cultes et les empreintes de dinosaures

Les falaises du cabo Espichel ont toujours été une source d’inspiration pour les superstitions et pour les traditions moyenâgeuses. Après les croisades chrétiennes du Portugal (dans les années 1170), cela a progressivement conduit à la formation de l’Ordre de Notre-Dame du cap Espichel. Comme la côte d’Espichel était l’endroit où de nombreux miracles et visions religieuses se produisaient, cette région est demeurée une importante destination de pèlerinage entre le XIIIe et le XVIIIe siècle.


La plus fascinante de ces visions s’est produite au XVe siècle : la vierge Marie est apparue en train de chevaucher une mule géante qui grimpait les falaises abruptes. Une fois arrivée au sommet (et, plus précisément, à l’emplacement de la chapelle Ermida da Memória), Marie disparut pour ne laisser derrière elle que les empreintes de la mule géante. Ces empreintes de mule géantes existent et peuvent être observées en tant que partie de Pedra da Mua (qui s’est à la base formé à partir d’un immense sauropode).

Espichel sesimbra

Le sanctuaire de Notre-Dame du cap Espichel et la maison des chandelles

La construction du sanctuaire de Notre-Dame du cap Espichel (Nossa Senhora do Cabo Espichel) a commencé en 1701 sous l’ordre du roi Dom Pedro III et s’est terminée en 1707. L’église a beau avoir un extérieur baroque assez banal (qui se voit assez fréquemment au Portugal), les finitions de son intérieur et son plafond peint sont absolument sublimes.

 

 

Deux ailes de logement se trouvent à l’extérieur de l’église : ce sont là où les pèlerins visitant le sanctuaire de Notre-Dame se logeaient. Ces rangées de logements s’appelaient, autrefois, soit la « maison des chandelles » (Casa dos Círios), soit tout simplement « auberges ». Malheureusement, les bâtiments sont en mauvais état et sont fermés aux visiteurs.

Cabo Espichel church

La « maison des chandelles », ou l’auberge de jeunesse version XVIIIe siècle

Tout au bout de la cour formée par l’église et la Casa dos Cirios se trouve la Casa de Agua (la « maison de l’eau »), qui était l’endroit où l’eau de l’aqueduc s’écoulait.

Le phare du cap Espichel

Le phare de cabo Espichel était l’un des plus importants du littoral de Lisbonne. La pointe sud-ouest de la péninsule de Setubal était connue pour son trafic maritime et il n’y a que très peu de grandes villes pour illuminer la côte.

De plus, toute la région est emprise aux orages violents de l’Atlantique. Le premier phare a été construit en 1430, mais celui d’aujourd’hui (de 32 m de haut) remonte à 1790. Lorsque le ciel est dégagé, le phare du cap Espichel peut être vu à 35 km en mer.

Cabo Espichel lighthouse

Le phare du cap Espichel

 

 

 

Les empreintes de pas de dinosaure du cap Espichel

Les falaises du cap Espichel abritent deux jeux d’empreintes de dinosaures : le Pedra da Mua et le Lagosteiros. Les traces de Pedra da Mua sont intégrées dans les falaises grises et abruptes se trouvant directement en dessous de la chapelle Ermida da Memória.

Ces traces sont principalement constituées de celles de sauropodes (un immense dinosaure à 4 pattes) et incluent des empreintes de bébé dinosaure et celles d’un animal blessé. Un des facteurs ayant permis de grandement préserver ces empreintes est qu’elles se trouvent sur le flanc d’une falaise quasiment verticale et qu’elles sont donc très difficiles à observer de près.

Pedra da Mua Cabo Espichel

Les traces de Lagosteiros sont beaucoup plus faciles à voir, mais sont aussi un peu moins impressionnantes. Les empreintes de Lagosteiros se sont formées durant l’ère crétacée à partir de théropodes et d’ornithopodes. Les empreintes les plus intéressantes sont celles d’un dinosaure ayant couru.


Un des faits incroyables sur les traces de Pedra da Mua et de Lagosteiros est qu’elles ne sont séparées que de 500 m, alors que 50 millions d’années les séparent. De plus, elles se sont formées dans deux types de roches bien différents.

Les traces de Lagosteiros

Les traces de Lagosteiros

La chapelle Ermida da Memória

La petite chapelle Ermida da Memória est positionnée d’une manière un peu précaire à proximité du rebord des falaises et était un lieu de pèlerinage très important. C’était la chapelle où l’apparition de la vierge Marie sur une mule a fini par disparaitre : cela lui a donné énormément d’importance, car c’est un endroit où Marie est « rentrée ».

À l’intérieur de la chapelle se trouvent des carreaux azulejos traditionnels (bleu et blanc) qui racontent l’histoire de la mule et de ses empreintes : c’est en fait techniquement la première fois que l’on a documenté l’existence des dinosaures (même si l’on pensait que c’était une mule géante…). La chapelle est fermée aux visiteurs, mais les carreaux sont visibles de l’extérieur.

Chapel of Ermida da Memória

La chapelle Ermida da Memória se trouve juste en bord des falaises

Faire de la marche à cabo Espichel

Le littoral de cabo Espichel offre plusieurs sentiers de randonnée. Les deux plus populaires sont le Maravilhas do Cabo et le sentier longeant la côte pour arriver à Praia das Bicas. Le Maravilhas do Cabo est une boucle de 5 km de long pour laquelle il est possible de trouver plus d’informations sur le site Visitsesimbra.pt :

http://visitsesimbra.pt/wp-content/uploads/PDFs/pr2-placard.pdf

(Le lien s’ouvre dans un nouvel onglet. Comme c’est un fichier PDF, il peut se télécharger automatiquement ou prendre un peu de temps à charger, car il faut 2,2 Mo)

 

La randonnée de 12 km longeant les falaises pour arriver à Praia das Bicas emprunte plusieurs chemins (qui sont tous proches des falaises) et se termine à l’une des places les plus isolées et les plus immaculées de la région de Lisbonne.

Se rendre au cap Espichel

Il est préférable d’avoir un véhicule pour se rendre au cap Espichel, car il n’y a pas beaucoup de transports en commun s’y rendant. Il y a un grand parking gratuit (coordonnées GPS : 38.419609, -9.21328) et un autre parking plus proche des sentiers de randonnée menant aux empreintes de dinosaures (coordonnées GPS : 38.42042, -9.20815).
La plupart des personnes visitant le cap Espichel sont basées sur Setubal (à 40 km) ou sur Sesimbra (à 14 km). Il y en a pour 20 minutes en voiture au départ de Sesimbra en prenant la N379 ou 50 minutes au départ de Setubal.

Sesimbra à cap Espichel

La ligne de bus allant de Sesimbra à cap Espichel est régionale et opérée par TST

Le service en transport en commun pour se rendre au cap Espichel est très limité : il n’y a qu’une seule ligne de bus qui soit viable depuis Sesimbra. La ligne 205 part de la gare routière de Sesimbra à 13 h 50 et la ligne 201 repart de cabo Espichel à 15 h 30 (horaires vérifiés en novembre 2017).

Cela permet d’avoir environ une heure pour explorer le cap Espichel et donc d’avoir suffisamment de temps pour visiter soit l’église et le phare, soit l’église et les empreintes de dinosaures (mais pas les trois). Le bus fonctionne 7 jours par semaine, mais ne manquez pas le bus de retour, car il y a une belle trotte jusqu’à Azóia ou cela vous coutera cher en taxi jusqu’à Sesimbra. Les horaires de bus à jour sont affichés à la gare routière de Sesimbra et sont aussi consultables sur le site internet de TST :

http://www.tsuldotejo.pt/ver_horario.php?fx=205_Ida_20170912_20301231_lineScheds.svg.png

http://www.tsuldotejo.pt/ver_horario.php?fx=201_Ida_20150105_20301231_lineScheds.svg.png

(les liens s’ouvrent dans de nouveaux onglets)

fr - uk pt it es de

SesimbraPortugal.net

Le meilleur guide sur Sesimbra

Booking.com

1 semaine

7 jours Lisbonne 1 semaine

7 jours à Lisbonne -
itinéraire suggéré

1 semaine

7 jours Lisbonne 1 semaine

7 jours à Lisbonne -
itinéraire suggéré

1 semaine

7 jours Lisbonne 1 semaine

7 jours à Lisbonne -
itinéraire suggéré